澳门国际百家乐

Le 11ème Panchen Lama rend visite à des agriculteurs et des éleveurs

Publié le 2019-08-12 à 09:41  |  China Tibet Online


Le village de Jiagang, un village pilote sur la frontière.

Le 26 juillet dernier, le Panchen Erdeni Choskyi Gyalpo, membre du Comité permanent de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), vice-président de l'Association bouddhiste chinoise et président de la branche tibétaine de l'Association bouddhiste chinoise, s'est rendu au village de Jiagang pour rendre visite aux foyers de Wangdu Puntsok et de Tashi Dondrup。

Le village de Jiagang est situé dans la partie sud du comté de Ritu, à 70 kilomètres du centre-ville. C'est un village frontalier typique du plateau. En raison du froid et du manque d'oxygène, les conditions naturelles sont rudes et le niveau de production et de vie des agriculteurs et éleveurs du village est assez bas. Les maisons en torchis dilapidés, les routes de terre boueuses et courbes de l'ancien village de Jiagang restent gravés en mémoire.


Le village de Jiagang, un village pilote sur la frontière.

澳门国际百家乐En 2014, le gouvernement du comté a coordonné une levée de fonds de plus de 100 millions de yuans, établi des normes élevées en matière de planification et de gestion de la construction et lancé la construction d'un village aisé à la frontière du village de Jiagang. Après plusieurs années ardues, la construction de 92 maisons principales et d'installations connexes a été achevée. Plus de 200 agriculteurs et éleveurs ont emménagé dans de nouvelles maisons de type villa, le réseau d'approvisionnement en eau et en électricité et la connexion Internet ont été mis en place. Les maisons en torchis délabrées ont donc été abandonnées.


Le 11ème Panchen Lama entre chez les familles et discute avec elles.

En entrant dans le village de Jiagang d'aujourd'hui, on trouve un grand nombre de demeures tibétaines aux murs blancs et au toit rouge, bien alignés dans un champ plat. En plus de la nouvelle résidence sur deux étages d'une famille et d'une cour, on trouve aussi de belles places, des jardins d'enfants, des bureaux médicaux, des lampadaires et d'autres installations de soutien.


Le 11ème Panchen Lama entre chez les villageois.

澳门国际百家乐Afin d'accueillir le 11ème Panchen Lama, Wangdu Puntsok était occupé tôt le matin. Une cour tibétaine propre et ordonnée, un salon chaud et confortable et une grande variété de fruits montrent le respect et la joie de la famille Wangdu Puntsok.

Dans la maison de Wangdu Puntsok, le 11e Panchen Lama a posé des questions sur la production et les conditions de vie de sa famille. « Quels changements avez-vous vécus ? Comment va la vie des personnes issues de la génération de votre père ? Vous portez-vous bien ? Votre genou vous fait-il mal ? Voyagez-vous ? Comment vous réchauffez-vous en hiver ? S'il neige, où installez-vous le bétail ? Combien de chaînes captez-vous ? » Le 11ème Panchen et la famille de Wangdu Puntsok ont bavardé joyeusement et tendrement.


Le 11ème Panchen Lama attache un nœud de longévité pour les personnes âgées chez Wangdu Puntsok.

Wangdu Puntsok a déclaré : « La dernière génération de notre famille était composée d'éleveurs。 Leurs conditions de vie étaient très mauvaises。 Maintenant, nous sommes très heureux et nous nous sentons mieux que notre génération précédente。 »

En apprenant qu'un étudiant de troisième année à l'Université vivant chez Wangdu Puntsok espèrait rester dans sa ville natale pour travailler, le 11ème Panchen Lama a déclaré : « Les personnes de votre génération ont grandi et veulent rentrer chez elles et contribuer au développement de leur ville natale。 » Avant son départ, le 11ème Panchen Lama a laissé une somme d’argent à la famille de Wangdu Puntsok en précisant : « Vous devez chérir la vie heureuse quz vous menez actuellement。 Je prierai pour vous。 Je prierai pour votre santé et votre longévité。 Je souhaite que vos rêves se réalisent。 »


Le 11ème Panchen Lama bénit les habitants du village de Jiagang.

Par la suite, le 11e Panchen Lama s'est rendu chez Tashi Dondrup.

En 2016, la famille de Tashi Dondrup a emmenagé dans leur nouvelle maison. « Notre famille vivait dans une maison en pisé. Vous voyez, pour cette grande maison où je vis maintenant, je n'ai payé que 60 000 yuans, car le reste a été financé par l'Etat. » Tashi Dondrup a précisé au 11ème Panchen Lama : « Il n'a pas été trop difficile de payer cette somme, d'autant plus que l'Etat octroie des subventions pour les pâturages, pour les frontaliers et pour la gestion des forêts. Ces subventions sont de l'ordre de 50 000 yuans par an (environ 6 250 euros). »

La famille de Tashi Dondrup attache une grande importance à l'éducation. La tâche la plus importante de Tashi Dondrup, âgée de 63 ans, est d'aller chercher son petit-fils à l'école. Le 11ème Panchen a déclaré : « Vous devez accorder de l'importance à l'éducation et bien éduquer vos enfants car notre futur dépend de la prochaine génération qui nous apportera une vie de plus de plus heureuse. Je prierai pour vous tous les jours, pour votre bonheur, votre santé et votre longévité. Je reviendrai vers vous très bientôt. »


Les fermiers et les bergers du village de Jiagang tiennent la photo du 11ème Panchen Lama.

澳门国际百家乐(Rédactrice : Claire SHENG)

澳门真人百家乐 澳门视频百家乐 澳门线上百家乐 百家乐网址 江苏快3 pk10官网 澳门百家乐玩法 百家乐技巧 澳门百家乐玩法 在线玩百家乐