澳门国际百家乐

Un lien plus étroit que la parenté

Publié le 2019-09-11 à 11:03  |  China Tibet Online


Le centre de réception « double concentration » de la région de Ngari.

La région de Ngari est située dans la partie occidentale de la région autonome du Tibet, à la frontière sud-ouest de la Chine. Située à une altitude moyenne de plus de 4 500 mètres, elle est connue comme le « toit du toit du monde » et la « zone interdite à la vie ».


Le centre de réception « double concentration » de la région de Ngari.

澳门国际百家乐Nous avons constaté que les personnes âgées extrêmement pauvres issues des régions éloignées de Ngari se sont installées dans les centres de réception « double concentration » de Ngari. Dans le centre de réception « double concentration » du bourg de Shiquanhe, les ménages pauvres et les personnes âgées bénéficient de cinq garanties, à savoir l'alimentation, les vêtements, les soins, le logement et les funérailles, tous financés par l'État. Ces personnes âgées habitent ici après avoir pris leur retraite. Elles peuvent encore recevoir de l'argent de poche chaque mois. Certaines d'entre elles considèrent le centre de réception comme leur propre famille.


Le centre de réception « double concentration » de la région de Ngari.

Le centre de réception « double concentration » de la région dde Ngari est une institution qui prend soin des personnes âgées extrêmement pauvres issues des régions rurales et des personnes sans revenu de la ville。 Il s'occupe aussi d'orphelins et d'enfants abandonnés mineurs puisqu'il possèdent également des services intègrant l'éducation, la vie courante, les soins médicaux, la rééducation et les soins infirmiers。


Le centre de réception « double concentration » de la région de Ngari.

La plupart des personnes âgées ici sont pauvres et n'ont pas d'enfants qui s'occupent d'eux. La politique nationale en faveur du peuple et la politique des « cinq garanties » leur permettent de vivre sereinement. La région de Ngari est située en haute altitude et peu peuplée. La distance entre les villages est plus ou moins importante. Certaines personnes âgées sont dispersées dans différents villages. Les conditions de sécurité médicale sont limitées et ne permettent pas de fournir des services médicaux de haut niveau aux habitants âgés. La plupart des enfants du centre sont orphelins. Les comtés et les villages remplissent leur obligation en s'occupant de ces enfants.


Le centre de réception « double concentration » de la région de Ngari.

Karma Tsering, 74 ans, s'exclame avec enthousiasme : « Je suis très heureux de venir ici. L'hébergement et l'alimentation dans le centre sont très bons. Le personnel s'occupe de moi comme mes propres enfants le feraient, donc je n'ai vraiment aucun souci. »

Dans la région de Ngari, la construction du centre de « double concentration » a été considérée comme un projet de subsistance. L'investissement total des centres spéciaux de soutien s'est élevé à 37,5 millions de yuans (4,6 millions d'euros), dont 30 millions de yuans (3,8 millions d'euros) investis par l'État. Il a été achevé et mis en service en 2015. Aujourd'hui, le centre accueille 79 personnes âgées de manière centralisée et 120 lits y sont disponibles. On y trouve un dortoir, une salle de service, une salle de réunion, une salle multifonctions, un bureau médical, une salle de rééducation, une salle de consultation psychologique, une salle de soins palliatifs, un studio d'activités sociales, un salon de coiffure, un salon d'échecs ou encore un jardin écologique.


Les personnes âgées dans le centre de réception « double concentration » de Ngari.

Jiang Bai, directeur du centre et directeur de l'Institut de protection de l'enfance, a déclaré : « Pour la santé et les soins aux personnes âgées, nous invitons les experts du Ngari People's Hospital et de l'Hôpital tibétain à rester dans le centre afin de diagnostiquer les maladies et soigner les malades le plus vite possible. En outre, nous exhortons le personnel à faire de leur mieux pour servir les personnes âgées, les traiter comme leurs propres parents et leur permettre de vivre une vieillesse confortable. »


Les personnes âgées dans le centre de réception « double concentration » de Ngari.

Sonam Dorje, un Tibétain de 66 ans à la retraite, a vécu à l'étranger pendant 27 ans. Il n'a jamais été marié et n'a pas d'enfants. Avec l'âge, sa condition physique s'est détériorée. Couplée à un infarctus cérébral, sa mobilité est maintenant réduite et sa vie est grandement affectée. Comme les autres personnes âgées ici, il bénéficie du remboursement intégral de ses frais médicaux par l'État et d'un suivi médical régulier. Le centre de soutien lui désigne deux accompagnateurs qui le suivent pendant toutes ses consultations.


Les personnes âgées dans le centre de réception « double concentration » de Ngari.

澳门国际百家乐Le central de soutien respecte également les croyances religieuses et les différentes coutumes, notamment en aménageant une « salle de prière », tout comme dans les foyers. Le matin, les personnes âgées peuvent venir se faire des amis ou prier pour avoir l'esprit tranquille. Une salle de soins palliatifs a également été aménagée pour permettre à chaque personne âgée de terminer son dernier voyage dans la dignité.


Le personnel du centre de réception « doublement concentré » lave les pieds de personnes âgées.

澳门国际百家乐« Un lien plus étroit que la parenté. » Le slogan qui apparaît dans le centre « double concentration » de la région de Ngari évoque la philosophie de travail qui touche toutes les personnes présentes.

澳门国际百家乐L'Institut de Ngari pour la protection de l'enfance a recueilli un investissement total de 20,52 millions de yuans (2,5 millions d'euros). Il a été achevé et mis en service en 2015. Il accueille maintenant 135 enfants. Cet institut dispose d'un bel environnement et d'installations fonctionnelles complètes. En fonction des besoins réels des enfants, le centre se débarrasse de l'ancien modèle de gestion et laisse le service humanisé s'occuper de l'ensemble du processus de gestion, afin de traiter les enfants comme les leurs et de leur donner la plus belle enfance possible.


L'examen médical pour les personnes âgées.

Ces enfants grandiront, étudieront, puis iront à l'université pour trouver un emploi par la suite. Après avoir eu un emploi et des revenus stables, l'accord de soutien sera levé. Jiang Bai a déclaré : « Nous voulons nous assurer que chaque enfant puisse vivre de façon autonome dans le futur. »




Le réfectoire du centre de réception.

Grâce à la construction centralisée et à la gestion commune du centres de soutien et de l’Institut de protection de l'enfance, des activités en plein air sont souvent organisées。 Les personnes âgées considèrent les enfants comme les leurs, et elles peuvent profiter du bonheur de la famille。 Les enfants considèrent les personnes âgées comme leurs grands-parents et grandissent sainement sous leurs soins。


La « salle de prière » du centre.


La laverie du centre.


Le centre organise une activité pour maintenir la piété filiale et le respect pour les personnes âgées.


L'aire de jeux centrale du centre.


Les enfants au centre de réception « double concentration » à Ngari.

(Rédactrice : Claire SHENG)

澳门百家乐网站 江苏快3 澳门葡京百家乐 澳门在线百家乐 澳门百家乐游戏 澳门百家乐规则 安徽快三 澳门代理百家乐 澳门金沙百家乐 江苏快3